Dans mes créations, j’ai opté pour une technique, dite “mixte”. J’emploie de nombreuses matières :
des liants, plâtres, enduits transformés, encres de chine, peintures acryliques et aquarelles, pastels, fusain, crayon, pigments naturels, vernis, cires et collages. 


Œuvres d'art uniques / tableaux 
traités sur toile de lin ou bois.
Artiste certifié Akoun et i-cac.

“ Marc Leforestier peint, entre Beauce et Sologne, en bord de Loire. Ses toiles présentent cet entre-deux, ce point de rupture du lieu de création entre une certaine ascèse, touchant à l’austérité, et une profusion de couleurs, de formats et de détails, générosité propre à la personnalité de l’artiste. 

Il faut du temps pour regarder et voyager : une fois immergé, on se repère grâce à des formes essentielles, carrés ou fenêtres sur l’imaginaire, triangles, voiles blanches de ces barques de Loire, toues, fûtreaux ou gabares sillonnant l’interface dont on a parlé, hiéroglyphes mystérieux, figures troglodytiques réduites à leur plus simple expression de silhouettes étranges et primitives, petits traits alignés, fragiles, ratures émouvantes, comme autant de mesures du temps, au fil des jours, des siècles, des millénaires…

Car ce qui caractérise l’œuvre de Marc Leforestier, c’est la présence fascinante du temps : usure apparente de la matière, dégradation au sens italien du terme (digradazione), refends qui lacèrent la toile, comme autant de lignes de partage des couleurs, coulures, éclats de matière, domaines cloisonnés, mais aussi contraste entre temps long de la savante préparation du support, dont lui seul a le secret, et spontanéité du geste dont l’empreinte, dans le temps court et virtuose du trait, saisie instantanée, fixation définitive des pigments sur la toile, traces de couteau, de spatule ou de truelle, marque l’inspiration et l’humeur du moment. 

Au cours de ce voyage entre longue durée et immédiateté, des murs familiers surgissent soudain du fond du cadre, évidents, nécessaires, ceux de Sienne dont une série porte le nom, et dont émergent des réminiscences : cet art de conjuguer espace, temps et matière, est aussi le travail du souvenir qui s’écrit, se récrit, se recrée et s’inscrit durablement en nous, « immense et compliqué palimpseste de la mémoire “.

Jérome Bloch, auteur, agrégé de l’Université, Ancien diplomate, Conseiller de la création au ministère de la culture

un peu... de mon "univers graphique et onirique".

 

2007/2024 

Tableaux/compositions, 
technique mixte ; 
peinture acrylique, plâtre, 
pigments rares, fusain, 
crayons, résines, aérosol, 
cires, vernis et collages, 
sur toile, carton ou bois. 

Une suite aux travaux 
et recherches déjà effectués 
depuis de longues années. 

Ces œuvres (abstraites) font apparaître mon besoin  constant 
de rajouter des formes aux formes 
déjà marquées.
 

Nous avons besoin de votre consentement pour charger les traductions

Nous utilisons un service tiers pour traduire le contenu du site web qui peut collecter des données sur votre activité. Veuillez consulter les détails dans la politique de confidentialité et accepter le service pour voir les traductions.